L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique est une énergie cinétique. Cela signifie qu’elle est fournie par le mouvement de l’eau, quelle que soit sa forme : chute d’eau, cours d’eau, courant marin, marée, vague…

Cette énergie hydraulique est utilisée depuis longtemps. Grâce à la force de l’eau, elle permettait par exemple de faire fonctionner les moulins à eau qui produisaient de l’énergie mécanique pour entre autres moudre le grain et fabriquer du papier.

Elle est la principale source d’énergie renouvelable pour produire de l’électricité. Celle-ci peut être obtenue de différentes façons :

  • En exploitant l’énergie des vagues : il s’agit ici de l’énergie houlomotrice. Différents procédés permettent d’utiliser cette énergie mais ils sont toujours en développement en raison de problèmes techniques rencontrés. L’un d’eux consiste par exemple à immerger de grosses bouées de plusieurs mètres de diamètre dans le fond marin. Elles vont alors osciller au gré des vagues et les mouvements engendrés vont actionner les pompes et un générateur d’électricité ;
  • Grâce à une centrale hydroélectrique : elle utilise l’énergie de la hauteur de chute d’un cours d’eau ainsi que de son débit. C’est le principe des barrages : une importante quantité d’eau est stockée dans un « lac de retenue ». Pour alors obtenir de l’énergie, il faut transformer cette énergie stockée en énergie cinétique, c’est-à-dire en la mettant en mouvement. L’eau traverse des conduites contenues dans le barrage et placées à la verticale. La centrale est située en contrebas et utilise la force de l’eau créée afin d’entraîner une turbine. C’est cette dernière qui va enclencher l’alternateur pour qu’il puisse émettre un courant électrique. Plus les chutes d’eau sont hautes, plus l’énergie que la centrale pourra en tirer sera puissante ;
  • En installant une hydrolienne : elle exploite l’énergie des courants marins. Une hydrolienne ressemble à une éolienne mais ne se situe pas sur la terre mais bien dans l’eau. Elle est également plus petite qu’une éolienne pour une même puissance, la masse volumique de l’eau étant supérieure à celle de l’air ;
  • En créant une centrale marémotrice : elle est basée sur l’énergie des marées. C’est grâce à la différence de hauteur de la mer que l’électricité va pouvoir être produite. Le système mis en place ressemble à celui d’un barrage : un bassin est isolé de la mer et la marée haute va l’approvisionner en eau tandis que la marée basse le videra. Ces différentes actions sont exécutées avec des vannes qui vont activer les turbines et les alternateurs. L’électricité est alors produite.
error: Content is protected !!