RECOMMANDÉ EN ZONE PARTICULIÈREMENT INFESTÉE (PALUDISME, DENGUE, FIÈVRE JAUNE, CHIKUNGUNYA)
  • null

    FORMULATION ECOLOGIQUE

    Ce produit est entièrement écologique et ne contient aucun neurotoxique comme peuvent en contenir des produits similaires

  • null

    BIO

    Produit 100% naturel. Que des huiles essentielles

  • null

    NON TOXIQUE

    Aucun effet secondaire

  • null

    En fonction de la Zône où vous l’ utilisez l’efficacité du bracelet varie de 3 à 8 semaines

  • null

    Le bracelet Foxyl est résistant à l’eau mais , réalisé à base de produits naturels.. il est fragile… comme la nature et n’aime pas les détergents (shampoing, chlore).Donc mieux vaut le retirer quand vous vous baignez.. Attention après un bain, une douche il faut minimum 1 heure pour réactiver votre immunité

  • null

    Nos bracelets peuvent être utilisés par des enfants de 3 ans et plus. Aucun problème pour eux. Pour les enfants en bas age vous pouvez éventuellement fixer sans risque un bracelet à la tête de lit.

  • null

    Le bracelet peut-être utilisé pour toutes les activités de plein air, à la maison, en trecking, en voyage.

    En zone faiblement infestée vous pouvez utiliser un bracelet à l’un des poignets mais en zone particulièrement infectée comme sous les tropiques vous pouvez en utiliser un à un poignet et un autre à la cheville. De préférence choisissez un poignet et la cheville opposée.

    Le bracelet doit rester lêche et ne doit pas coller à la peau.

    Pour activer l’imunité vous devez attendre au minimum une heure voire deux suivanbt le type de peau.

  • null

    FOXYL est un bracelet antimoustiques qui est opérationnel en zônes 1,2,3 suivant la qualification de l’OMS

    Pour plus de renseignements voir https://www.greenfox.consulting/OMS

Foxyl est utilisé depuis plus de 10 ans par nos clients.
Foxyl a été vendu aussi bien en France métropolitaine et outremer qu’en Afrique Subsaharienne ou encore en Asie.

Produit titulaire de l’Agrément Ministériel N°PA231 (Loi du 17 juin 1992)
Concernant la distribution de produits anti-parasitaires


Conseils de sécurité

Ne pas mettre sur les plaies et muqueuses, éviter tout contact avec les yeux et la bouche.
En cas d’irritation, consulter un médecin.
Ne pas utiliser chez un enfant de moins de 3 ans.


COMMENT ÇA MARCHE ?


Il faut tromper le moustique femelle, lui faire croire que le porteur du bracelet n’est pas consommable pour elle et qu’elle doit rechercher sont déjeuner ailleurs.

La recherche à mis en évidence que le moustique femelle associait déjeuner avec oxydes carbonique et les corps gras dégagé par la respiration transcutanée.

La restitution lente du principe actif contenu dans notre bracelet modifie les molécules de gaz carbonique re-largué par notre peau et lui donne une odeur inconnu pour le moustique. 

Il a été constaté pendant les séries de test que le moustique se pose sur un sujet portant le bracelet et reprend son envol sans piquer. Le principe actif du bracelet est garanti sans insecticide de synthèse et ne contient que des éléments d’origine végétale.De nombreux essais réalisés par des laboratoires indépendants et des tests sur le terrain ont démontré l’efficacité du bracelet anti-moustique FOXYL.


LES MOUSTIQUES SONT DE DANGEREUX VECTEURS DE MALADIES, PRINCIPALEMENT DANS LES RÉGIONS TROPICALES ET INTERTROPICALES.

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 250 millions de cas de paludisme sont recensés chaque année dans le monde.  Neuf sur dix concernent le continent africain, mais avec le réchauffement climatique des cas indigènes commencent à être observés dans des pays  jusque là indemnes. Il existe quatre types d’agents du paludisme humain, tous des parasites de la famille des plasmodium.

Elle est transmise par des moustiques du genre aedes – notamment A. aegypti- infectés par l’un des quatre virus de la dengue. Elle est  à l’origine d’un syndrome grippal. D’après les estimations de l’OMS, il y aurait chaque année, 50 millions de cas dans le monde. Il existe toutefois une  forme sévère appelée dengue hémorragique qui frapperait environ 500 000 personnes par an. « Faute de traitement adapté, le taux de létalité de la  dengue hémorragique peut dépasser 20% », précise l’OMS.

Près de 200 000 personnes sont frappées chaque année par cette maladie virale. Et 30 000 en meurent. Mais d’après l’OMS,  ces chiffres seraient sous-estimés. Elle est transmise par des moustiques du genre Aedes et Haemagogus. La maladie sévit à  l’état endémique dans de nombreux pays d’Afrique et d’Amérique du Sud.  La vaccination est indispensable pour les voyageurs qui doivent s’y rendre, et n’est pratiquée que dans un nombre limité de centres habilités en France.

Les moustiques –principalement de l’espèce culex- sont infectés lors d’un « repas de sang » effectué sur des oiseaux  eux-mêmes porteurs de ce virus, isolé pour la première fois en Camargue en 1964. Dans 80% des cas l’infection passe inaperçue. Le reste du temps  elle est évocatrice d’un syndrome grippal, mais des complications méningées peuvent survenir. Depuis 2002, plus de 13 000 cas (ayant entraîné  5 000 décès) ont été recensés rien qu’aux Etats-Unis. En France, une recrudescence de la circulation du Virus du Nil occidental a été constatée ces  dernières années sur le pourtour méditerranéen. Un système de surveillance a été mis en place par les autorités.

Cette maladie transmise par les moustiques de type Aedes a été surtout décrite en Afrique, en Asie du sud-est, en Inde, en Indonésie  et au Pakistan. Elle se manifeste par une forte fièvre, des maux de tête et de violentes douleurs musculaires et articulaires aux poignets, chevilles  et phalanges. Les douleurs peuvent persister plusieurs semaines, voire des mois.